Petite présentation

27. Mai 2007 11h51, catgorie : ma vie




Salut, on m'appelle Annelise et j'en suis à mon 17ème printemps au jour d'aujourd'hui.
Dans la vie j'aime dessiner, lire, écrire, rire et même parfois me ridiculiser XD , la nature et ses petits êtres qui l'accompagnent, la religion celte...Je suis aussi une passionnée des époques anterieur (Moyen Age, Renaissance, 17ème siècle et 19ème siècle), les sciences occultes (surnaturel, ésoterisme, astrologie, chiromancie, art divinatoires...) Je m'interresse aussi à la psychologie, j'aime analyser les gens (et moi même^^)leurs comportements, remonter le moral des autres, les aider...
Bienvenue dans mon antre...





Therion

27. Mai 2007 12h54, catgorie : musique




Alors Therion est l'un de mes groupes préferé.
Les musiques sont vraiment belles (bien sur il faut aimer le lyrique), elles suscitent beaucoup d'émotions et contrairement à d'autres groupes, chaque musique ne se ressemblent pas. Du moins pas tellement comparé à d'autres groupes qui font une chanson plutôt bien alors que les autres sont trop similaires entre elles, trop plates.
Celles que je conseille: Raven of dispersion, Morning star, the wondrous world, The siren of the wood...
Je remercie le fils de mes parents de m'avoir fait connaitre ce groupe ; )
Petite biographie si vous voulez mieux le connaitre (le groupe, pas mon frere!)(pioché sur wikipédia^^):

Fondé en 1987 par Christofer Jonhsson, Therion est un groupe suédois à l'origine du death mais qui par la suite, à évolué vers un style symphonic associé à du heavy metal plus traditionnel.
Le nom du groupe à été inspiré par le titre de l'album de Celtic Frost To Mega Therion (1985) qui en grec désigne le bete du livre de l'apocalypse.

Les thèmes des derniers albums de Therion empruntent à différentes mythologies (sumérienne, Scandinave...) ainsi qu'à une multitude de thèmes occultes.
Si l'on excepte les premiers albums du groupe, très proches du death metal, Therion fait la part belle aux choeurs et au chant lyrique ainsi qu'à des instruments tels que le violon ou le violoncelle, peu communs dans le monde du metal. Un orchestre symphonique participe même aux deux derniers albums (Lemuria et Sirius B).
Les membres du groupe citent d'ailleurs Richard Wagner comme principale source d'inspiration, et dans l'album Deggial figure une version metal de Ô fortuna, le morceau d'ouverture de Carmina Burana de Carl Orff. Le groupe a depuis repris le death metal mais sous un nom différent : Demonoid.


Note : 9.75/10 ( 4 votes )

Voir les commentaires (3) | Ajouter un commentaire





...Un peu d'humour pour secher les larmes mouillées...

27. Mai 2007 13h01, catgorie : humour




Muhahaha un peu d'humour, noir comme je l'aime!





Grenoble

27. Mai 2007 13h20, catgorie : ma vie




Voici ma ville de semaine





Victoria Frances

27. Mai 2007 13h38, catgorie : Général




Victoria Frances est une artiste que j'admire beaucoup. Ses dessins font un peu pencer à Luis Royos (je mettrai aussi un article le concernant) mettant tout le deux en scène des jolies femmes possedant de beaux atouts ; ) le tout dans un univers fantastique. Je m'inspire pas mal d'eux pour mes dessins.
De plus on a du mal à lui trouver des défaults parce qu'en plus de bien dessiner, Victoria Frances est le portrait craché de ses femmes fictives...(Avec toutes ses qualités finalement ça ne m'ettonnerait pas qu'elle soit un peu prétentieuse et narcissique...enfin moi j'dit ça, j'dit rien...) Je mettrait un photo d'elle dans mon prochain article.
J'aime beaucoup ce dessin en particulier parce que la scene de la femme se faisant brulée rappelle l'époque médievale lorsque les femmes étaient soupçonnées de sorcellerie; et derrière on peut voir les fameuses maison à colombage.
Petite biographie pour ceux qui ne la connaisse pas encore ( toujours piqué sur wikipédia):

Victoria Francés est une artiste-peintre née à Valence, en Espagne, le 25 octobre 1982. Elle est diplômée de la Facultad de Bellas Artes de San Carlos de l'Universidad Politécnica de Valencia, Espagne.

Citant volontiers des auteurs tels qu'Edgar Allan Poe, Anne Rice et H. P. Lovercraft, et des illustrateurs tels que Luis Royo et Brom dans la liste de ses influences, son travail est fortement inspiré par le fantastique et l'univers gothique. Ainsi, évoluant dans des environnements lugubres, vampires, succubes ou simplement jeunes femmes spectrales vêtues de robes traditionnelles sont le genre de personnages que l'on retrouve souvent dans ses oeuvres.

À 14 ans, elle va habiter en Galice, au nord-ouest de l'Espagne.

Lors de voyages à Londres et à Paris, elle découvre la culture gothique, c'est ce qui influera plus tard sur ses dessins et son style.

Elle fit ses études à l'école San Carlos de Valence et débuta sa carrière en dessinant des posters et autres cartes postales.

En 2004, Francés publie son premier volume d'illustrations, Favole 1 : Lágrimas de Piedra, puis en 2005, le second, du nom de Favole 2 : Libérame, et enfin, un troisième Favole sortit en 2006.
i